Chauffer son habitat et produire l’eau chaude revient de plus en plus cher ! En effet, le prix des énergies, surtout fossiles sont à la hausse. Tous les ménages cherchent à diminuer leurs factures et éviter certains gaspillages.


Voici quelques conseils dans le but de diminuer vos consommations et améliorer la qualité de l’air à l’intérieur de votre logement (limiter vos émissions de gaz à effet de serre).

Réduire sa consommation de chauffage

Le chauffage est le plus gros point de consommation d’énergie dans l’habitat… Environ 70% des dépenses énergétiques d’une habitation…

Il est inutile de chauffer toutes les pièces à la même température. Certaines pièces sont occupées toute la journée mais d’autres, comme les chambres ou la salle de bain n’ont pas besoin d’une température élevée en permanence. 19 °C dans les pièces à vivre, 17 °C dans les chambres, vous permettront de réduire votre consommation de chauffage. Savez-vous que diminuer la température de chauffage d’un degré, c’est 7% d’économies sur sa facture !

Une bonne isolation évite le refroidissement des murs et diminue la condensation intérieure. L’isolation extérieure des murs, très performante et relativement chère, permet de supprimer les ponts thermiques. Vérifier aussi l’isolation de votre toit, environ 30% des déperditions thermiques d’un logement.

Inutile de chauffer les pièces à la même température que si vous étiez là. Lors d’une absence pour la journée, baisser de quelques degrés la température de votre logement. Si vous vous absentez quelques jours, pensez à mettre votre système de chauffage en position hors gel. Grâce à la programmation et à la régulation, régulez les températures pour les adapter et anticiper.

Fermer vos rideaux ou volets en quittant votre domicile le matin quand il fait froid, vous permettra de mieux conserver la chaleur.

Economiser l'eau chaude

Avec un robinet mitigeur, le mélangeur reste le plus souvent placé en position intermédiaire. C’est donc de l’eau tiède qui est utilisé à chaque fois : rincer la vaisselle, les légumes, se laver les mains… alors que l’eau froide pourrait convenir à bien des usages.

Si vous avez un doute, il vous suffit de noter la consommation de votre compteur d’eau le soir au coucher et de regarder si les indications ont changé le matin au réveil. C’est très simple et infaillible, à condition de ne pas mettre en marche vous appareils de lavage la nuit.

Pensez à l’éteindre afin de ne pas produire de l’eau chaude alors que vous n’en avez pas besoin.

Vous pourrez ainsi réduire le débit de vos robinets de 30 à 50 %.

Consommer moins d'électricité

Les veilles sont présentes quasiment partout : dans la cuisine, dans le salon… Pensez à éteindre totalement vos équipements audiovisuels et informatiques. La solution : les brancher sur une multiprise à interrupteur. Certains appareils électroménagers peuvent également contenir des veilles. Certaines sont utiles, comme celles servant à la détection des fuites d’eau d’un lave-linge, d’autres peuvent être éteintes : la cafetière, …

Laisser un ordinateur en fonctionnement toute la journée (voire toute la nuit) alors qu’on ne s’en sert que momentanément, faire fonctionner un sèche-linge alors qu’il fait beau dehors et qu’on peut laisser sécher le linge à l’air libre, utiliser un lave-vaisselle à moitié rempli, n’est pas forcément utile. C’est autant de possibilités de faire des économies sur sa facture d’électricité.

Des téléviseurs toujours plus grands, des ordinateurs plus performants, de nouveaux appareils électriques pour la cuisine (machine à pain, cafetière programmable…), notre équipement ne cesse de progresser avec pour conséquence d’augmenter notre facture électrique. Vérifiez l’utilité des équipements que vous achetez.